kindle-paperwhite_-228x300 Les liseuses électroniques : toute une bibliothèque dans votre poche !Bien que l’offre de liseuses électroniques se fournisse peu à peu, leur démocratisation peine à voir le jour. Attribut de choix pour lecteur de tout niveau mais venant bousculer nos plus vieilles habitudes, aperçu de cet outil dont vous risquez de ne plus vous séparer. Avis aux amateurs de littérature en tout genre, cet objet est fait pour vous !

Une liseuse ? Quésaco ?

Une liseuse électronique, c’est une tablette dédiée à la lecture d’e-books, c’est à dire de livres numériques. Rien de bien compliqué ou d’innovant en soi me direz-vous ! N’importe quelle tablette « classique » peut remplir ce rôle et donc il n’appairait pas nécessaire d’investir dans une de ces fameuses liseuses.

Mesdames et Messieurs, sachez que la liseuse électronique a de nombreux avantages pour faire valoir sa place dans votre sac au quotidien !

Présentation générale

L’écran

Une liseuse, c’est la taille d’un livre de poche (l’épaisseur en moins), une centaine de grammes pour un mois d’autonomie (au rythme d’une demi-heure quotidienne), mais surtout, c’est un écran adapté à la lecture. Explication.

Les tablettes multimédia utilisent toutes des écrans rétro-éclairés et l’heure est à la course à la résolution, toujours plus de pixels, toujours plus serrés.

Pour les liseuses, c’est une autre affaire. On parle ici d’écran à technologie E-Ink. Concrètement, imaginez une feuille de papier sur laquelle l’encre est déplacée électroniquement pour former page après page les mots de votre roman préféré. On a donc un rendu monochromatique, tout en (50?) nuances de gris. Et tout le confort de lecture réside dans cette technologie. Dites adieu aux maux d’yeux causés par le rétro-éclairage, on a vraiment l’impression de lire sur du papier, comme dans un vrai livre et non sur un écran, et ça, c’est assez génial.

e-ink-ecran Les liseuses électroniques : toute une bibliothèque dans votre poche !

On peut aussi évoquer le fait que vous pouvez évidemment stocker plusieurs centaines de livres, et donc emporter partout avec vous et consulter l’intégralité de votre bibliothèque quand vous le souhaitez, pour un encombrement minimal !

Certains modèles sont équipés d’un éclairage pour permettre la lecture nocturne ou dans un endroit sombre.

Les e-books

Une liseuse c’est bien beau, mais on met quoi dedans ?

Connaissez-vous les e-books ? Ce sont des livres, exactement les mêmes que vous trouvez dans n’importe quelle libraire, mais en version numérique. A la place de pages, vous avez un fichier. L’avantage d’un e-book, c’est que c’est un format adaptatif : il est possible à partir de la liseuse de personnaliser l’affichage de votre roman de manière assez poussée : police, taille de caractères, espacement des mots, interlignes et même orientation du texte sur la liseuse, et ce à tout moment de votre lecture. Vous êtes un peu fatigué ce soir ? Augmentez la police et l’espacement des mots ! On peut personnaliser sa mise en page, et c’est un vrai plus.

De plus, les e-books gèrent les notions de chapitres, de note de bas de page, et bien entendu vous ne perdrez plus jamais votre page (si vous aussi vous avez un don pour perdre votre marque-page), vous reprenez votre lecture exactement à l’endroit où vous l’avez laissée.

Il existe plusieurs extensions de fichier (vous savez, ces « .bidule » après le nom de vos fichiers) regroupées sous le nom de e-book : -.epub , -.mobi , -.azw pour n’en citer que quelque uns. Prenez garde à vérifier les comptabilités de votre liseuse avec ces extensions, elles ne sont pas toujours compatibles. Bien heureusement, il existe des convertisseurs gratuits, de telle sorte que « quelle tablette acheter si j’ai déjà des e-books en .epub ? » ne devrait pas être une question à vous poser, veillez simplement à les convertir en format compatibles sous peine de ne pas les voir apparaître sur votre liseuse.

amazon-ebook Les liseuses électroniques : toute une bibliothèque dans votre poche !

Une petite précision à propos du format PDF : celui-ci est en général compatible avec les liseuses mais n’est pas prévu pour cet emploi. Vous n’aurez pas la flexibilité d’un e-book, et vous serez contraint de lire à la taille de caractère qui vous est affiché (ce qui est rarement satisfaisant dans ce cas). Préférez l’e-book au PDF dès qu’il s’agit de liseuse.

Plus généralement, la liseuse gère beaucoup de types de fichiers mais ne le fait pas forcément bien. Contentez vous d’y mettre vos romans textes (amateur de BD, passez votre chemin, préférez une tablette multimédia).

Les constructeurs

On peut distinguer dans un premier temps deux grands acteurs dans le monde de la liseuse :

  • Amazon, qui propose dans sa gamme Kindle trois modèles, un Classique et deux PaperWhite (à ne pas confondre avec les tablettes multimédia Kindle Fire), plus ou moins équivalents, de même format/poids/taille, à choisir selon votre envie et vos moyens, la qualité étant de toute façon au rendez-vous.
  • Fnac, qui propose dans sa gamme Kobo cinq modèles « Mini, Touch, Glo, Aura & Aura HD » , gamme bien plus large que son concurrent bien que les modèles ne soient pour moi pas toujours pertinents (Kobo Mini, une bonne idée ?). Les avis sont aussi très positifs.

Plusieurs autres constructeurs se sont lancés aussi sur le marché (Sony, Carrefour, Cybook, etc) mais ont plus de mal à percer pour une simple raison : Amazon et Fnac disposent de leurs propres boutiques de livres en ligne, ce qui facilite grandement l’achat et la gestion de vos livres.

Cependant, c’est un sujet qui provoque encore la polémique : la différence de prix entre un « vrai » livre et un livre électronique est encore très faible, voir des fois inexistante, alors que les frais d’édition et de distribution disparaissent pour un livre numérique.

Présentation de ma liseuse : le Kindle classique 2ème gen, de chez Amazon.

A l’époque de mon achat (Noël dernier), Amazon proposait uniquement deux produits : le Kindle classique et Kindle Touch. Comme vous l’aurez deviné, la différence majeure (unique?) réside dans une interface physique pour l’une, tactile pour l’autre.

Pour seulement 20€ de différence, pourquoi se priver du confort du tactile ?

Pour une seule bonne raison : vous n’en avez pas besoin ! Il est vrai que le tactile envahit peu à peu notre quotidien et devient une habitude, un confort que l’on apprécie tous. Mais un écran tactile peut rapidement devenir un handicap à l’utilisation ! En effet, ça fait désormais un an que je lis très fréquemment, dans de multiples positions, debout, assis, allongé, pendant plusieurs heures des fois, et les bords de la liseuse étant fins, mes doigts se posent souvent sur l’écran pour uniquement la tenir. Imaginez donc des changements de pages intempestifs sur un Kindle Touch (ou tout autre liseuse tactile).

kindle-classique Les liseuses électroniques : toute une bibliothèque dans votre poche !

De plus, très agréable surprise, les boutons de changement de page situés sur les tranches (page avant et page arrière) sont fonctionnels, présent sur les deux bords (de tel manière à pouvoir changer de page que l’on tienne sa liseuse dans la main droite ou la main gauche) et très ergonomiques.

J’évoquerais un peu plus bas les boutons en façade dédiés à la navigation.

A la réception du colis, ce fut déjà une vraie surprise. Le packaging était sobre mais efficace, le carton de livraison faisait office de boite. J’ouvre mon colis et j’en sors ma liseuse. Je crois un instant à une blague. On dirait un jouet. La liseuse est faite de plastique mais respire la solidité, le poids est dérisoire (moi qui lisait sur un iPad 2) et l’écran ressemble aux vieux écrans magiques pour enfant qu’il fallait secouer pour effacer. Sceptique, je la connecte à mon ordinateur, la liseuse apparaît de la même manière qu’un disque dur (donc pas besoin de logiciel pour transférer vos e-books), envoie mes livres et déconnecte le tout.

Et la magie opère.

L’écran de veille, ou plutôt les écrans de veille sont magnifiques. La technologie E-ink ne consomme de la batterie uniquement pour « déplacer » l’encre sur votre écran, et Amazon en a tiré parti pour proposer des écrans de veille très esthétiques sans toucher à la batterie, qui change à chaque mise en veille, c’est du détail, mais c’est beau !

Je réveille ma Kindle grâce au bouton situé sur la tranche inférieur, et je tombe directement sur la liste des e-books à peine téléchargés. La navigation est aisée du fait d’un pad directionnel sous l’écran. Il y a aussi 4 autres boutons (retour, clavier, menu et accueil). Je sélectionne mon roman et c’est parti. Le confort de lecture est incroyable, on peut lire des heures sans souci. On peut ajuster la mise en page à sa guise, relever des citations, obtenir des définitions en cliquant sur un mot grâce aux dictionnaires (français et anglais) inclus.

Je suis conquis, et pourtant, ce n’était pas gagné d’avance. Je fais parti de ceux pour qui la présence d’un livre, de l’objet dans mes mains, la texture du papier, le plaisir de tourner les pages comptent beaucoup. C’est quelque chose que l’on perd, au bénéfice d’un confort de poids et d’encombrement (un gros pavé de 1000 pages, c’est lourd, à la lecture et dans le sac), et d’un confort de lecture.

Après un an d’utilisation, ma Kindle est toujours comme neuve et fonctionne comme au premier jour, y compris pour l’autonomie, et j’en suis entièrement satisfait. J’ai acheté un étui Amazon en cuir rigide et en plastique relativement tôt cependant pour protéger l’écran qui supporte mal les pressions fortes (comme n’importe quel écran me direz-vous).

Amazon a depuis présenté deux générations de Paperwhite (et retiré le Touch), que je n’ai jamais eu l’occasion de tester mais les avis sont dans l’ensemble très positifs. Le Paperwhite comble le principal défaut de ses prédécesseurs, c’est à dire la possibilité de pouvoir lire dans la nuit, sans tomber dans le piège des écrans mal-aux-yeux (l’éclairage est dirigé vers l’écran plutôt que vers vos yeux, et la lumière est diffuse). Je pense cependant que lire avec une lampe de chevet demeure beaucoup moins fatiguant pour la vue qu’avec ce procédé.

Alerte bon plan : le Kindle que je viens de vous présenter est à 59€ sur le site d’Amazon.

Et donc ?

Amateur occasionnel ou passionné de lecture, casanier ou nomade, dans votre lit ou dans les transports en commun, renouer avec les plaisirs de la lecture n’a jamais été aussi simple que grâce aux liseuses électroniques. L’offre se diversifie et on trouve des liseuses pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Je vous ai présenté quelques généralités ici mais n’hésitez pas à vous renseigner précisément sur chaque tablette, chacune a ses petites particularités, ses fonctionnalités plus ou moins gadget. Vous trouverez forcément celle qui vous correspond. Les liseuses remplissent leur objectif premier de vous faire lire confortablement et n’en fait pas beaucoup plus, mais elle le fait bien et ça nous convient !

Racontez moi en commentaires si vous vous êtes laissé convaincre, vos expériences avec votre liseuse, si vous en êtes satisfait, celle que vous même conseilleriez à nos lecteurs, ainsi que vos bons plans e-books !

Et bonne lecture à tous !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notifications
avatar
wpDiscuz