Google a mis en ligne en fin de semaine un formulaire de droit à l’oubli à la suite d’un jugement de la Cour européenne de justice, mais en quoi consiste ce formulaire ?

Il arrive que des informations « inadéquates, pas ou plus pertinentes ou excessives au regard des finalités du traitement » à votre sujet soient publiées sur internet. Dans ce cas, vous pouvez faire valoir votre droit à l’oubli. Il vous faudra remplir un formulaire sur cette page pour pouvoir faire une demande de suppression. Google étudiera ensuite votre cas, tout en prévenant que cela pourra « prendre un certain temps en raison du volume de demandes du même type que nous recevons. »

La firme américaine a affirmé que les demandes seraient examinées par des humains et non pas automatiquement grâce à un programme. Néanmoins, ils n’ont pas encore prévu de groupes de personnes pour traiter ces données.

En France, Google devrait travailler avec la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) pour répondre aux demandes.

Toutefois, même si votre demande est acceptée par Google, le propriétaire du site qui a été désindexé (enlevé des recherches Google) pourra poser un recours auprès d’un juge s’il n’accepte pas la décision de Google. Les particuliers pourront faire la même chose s’ils ne sont pas d’accord avec la décision du géant du web.
Le service fraîchement lancé a déjà récolté 12 000 demandes dans la seule journée de vendredi, il va falloir être patient !

Source : Le Figaro

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notifications
avatar
wpDiscuz