28max-sncf L'image du jour : la campagne de pub 28+ de la SNCF fait polémique

Edit du 25/04/2014 : La SNCF a préféré modifier sa campagne suite aux plaintes déposées par 2 associations. Le site n’a pas beaucoup changé mais la SNCF a retiré une partie des éléments qui faisaient penser à un site porno : vidéos floutées, titres provocateurs…

Ceci n’est pas un site pornographique…. L’image du jour est une capture d’écran d’un nouveau site publicitaire de la SNCF “28max.com, le site interdit aux plus de  ans“.

Ce site web dédié à la promotion d’offres de réduction sur les trains pour les jeunes de 28 ans et moins est en train de faire polémique sur et en-dehors de la toile.

En effet, ce qui choque c’est qu’il reprend les codes graphiques des sites pornographiques (réservés aux + de 18 ans) : vidéos floutées, logo rond avec un âge limite dedans, pop-up demandant l’âge au moment de la connexion au site, titres racoleurs… C’est le meilleur coup de l’années, Mais jusqu’où ira-t-elle pour seulement 10€ ?, Du jamais vu dans un bus

Du coup, plusieurs associations féministes (pourquoi les féministes ??) ont décidé d’attaquer la SNCF qui devrait passer devant le Jury de Déontologie Publicitaire qui dépend de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP)… avec pour seul risque de devoir retirer sa campagne de pub.

Une chose est sûr, un buzz qu’il soit bon ou mauvais reste un buzz et démontre la réussite de cette campagne de pub montée par l’agence Proximity BBDO !

Pour ceux que ça intéressent, le site est toujours en ligne à cette adresse (mais peut être pas pour longtemps) !

28max-sncf-2 L'image du jour : la campagne de pub 28+ de la SNCF fait polémique

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "L’image du jour : la campagne de pub 28+ de la SNCF fait polémique"

Notifications
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Marie
Invité

Bonjour, il me semblerait assez logique que les associations féministes aient porté plainte pour dénoncer la perpétuation des clichés sexistes (pas forcément par puritanisme selon moi).
À vrai dire, je le comprends assez bien dans la mesure où on n’a pas besoin que la SNCF se mette à utiliser du “clickbait” et des titres racoleurs cautionnant le rôle de femme objet pour faire vendre ses billets 🙂

wpDiscuz