La perche à selfie est devenue tellement courante qu’elle en est même devenue nuisible. Elle est maintenant proscrite dans de nombreux endroits comme certains musées, des stades, des salles de concert… Mais d’où vient ce phénomène ? Qui est Hiroshi Ueda, l’inventeur de la perche à selfie ?

L’une des premières perche à selfie, peut être la première, a été inventée dans les années 1980s par le japonais Hiroshi Ueda. À l’époque, il travaillait pour la société d’appareils photo Minolta et était un photographe enthousiaste. Dans une interview accordée à la BBC en 2015, il explique la genèse de la perche à selfie.

Chaque fois que je partais à l’étranger, j’emportais mon appareil photo et je prenais des tas de photos.

Mais, alors qu’il voyageait en Europe, il rencontra un problème. Il aimait bien prendre des photos de sa femme et lui ensemble – mais il était toujours un peu inquiet de la fiabilité des passants à qui il demandait de les prendre en photo.

Alors que je visitais le Musée du Louvre à Paris, j’ai demandé à un enfant de prendre une photo de nous. Mais lorsque j’ai reculé pour me mettre sur la photo, l’enfant s’est enfui avec mon appareil.

C’était un problème qui ne demandait qu’à être résolu ! En tant qu’ingénieur au service de la R&D de Minolta, Ueda était l’homme idéal pour trouver une solution.

Il a donc eu l’idée de la “perche extensible” – une perche qui pouvait s’allonger et qui disposait d’une fixation pouvant être utilisé avec un nouvel appareil photo de petite taille. Il a ajouté un miroir à l’avant de la caméra de façon à ce que le photographe puisse voir exactement ce qu’il prenait en photo.

hiroshi-ueda-selfie Histoire : mais qui est à l'origine de la perche à selfie ?
Crédit photo : Hiroshi Ueda.
Hiroshi et sa famille pris en photo à l’aide de sa perche extensible

Le principe derrière cette invention était que je n’avais plus besoin de faire confiance à un inconnu pour prendre une photo. Je pouvais prendre une photo de moi n’importe où et n’importe quand.

Mais le concept eut du mal à s’imposer. Le service en charge des tests chez Minolta réalisa que certaines personnes, en particulier les femmes, étaient gênées par l’idée de se prendre en photo.

Malgré tout, Minolta adopta le concept, car il était jugé “fantastique”. L’extenseur fut breveté en 1983, mais il ne rencontra pas le succès commercial escompté. En cause notamment, une mauvaise qualité des photos prises avec ce dispositif.

Néanmoins, Ueda garda foi en son invention.

Je l’utilise tout le temps. Même il y a 30 ans, quand le produit cessa d’être vendu, j’emportais toujours un appareil photo de poche avec une perche extensible. C’est comme un prolongement de mon bras. Quand je souhaite l’allonger, je tire dessus et quand je me balade, je le replie.

 

hiroshi-ueda-extenseur Histoire : mais qui est à l'origine de la perche à selfie ?
Crédit photo : Hiroshi Ueda
Hiroshi Ueda avec sa perche extensible

Le brevet de Ueda a expiré en 2003… près d’une décennie avant le boom de la perche à selfie. Mais il est resté philosophe à propos de cet acte manqué :

Mon idée est venue trop tôt. Mais il ne s’agit que d’une idée parmi d’autres. J’ai fait breveter environ 300 idées… ce n’était que l’une d’entre elles. Elle est arrivée trop tôt.

Mais l’histoire de la perche à selfie ne s’arrête pas là.

Au début des années 2000, l’inventeur canadien de gadgets Wayne Fromm a développé le Quik Pod, une perche à selfie extensible. Il n’avait jamais entendu parler de l’invention de Ueda mais a eu lui aussi l’idée de cette invention lors de vacances en Europe.

Nous devions constamment trouver des inconnus qui acceptent de nous prendre en photo. Nous attendions là, assis, espérant que quelqu’un parle anglais… Et c’est à ce moment que l’idée m’est venue – et si l’appareil photo pouvait être suspendu en l’air comme si quelqu’un était en train de nous prendre en photo ?

wayne-fromm Histoire : mais qui est à l'origine de la perche à selfie ?
Crédit photo : Wayne Fromm
Wayne et sa fille avec son Quik Pod

À son  retour de vacances, il a commencé à s’intéresser aux mécanismes des parapluies pour essayer de concrétiser son idée avant d’abouti à la perche à selfie telle qu’on la connait.

Pendant 10 ans, il a arpenté les foires, les salons et les chaines de téléshopping pour promouvoir son invention.

Puis finalement, le succès a fini par arriver… favorisé sans aucun doute par l’émergence des smartphones équipés d’appareils photo toujours plus puissants. Mais le concept a été rapidement victime de son succès. Malgré un dépôt de brevet, la perche à selfie de Fromm est tellement imitée qu’il lui est impossible de poursuivre en justice tous les contrefacteurs.

C’est comme des fourmis pendant un pique-nique : vous ne pouvez pas toutes les écraser. Le produit est devenu viral et ce serait une perte d’énergie que d’essayer de mener ce type de combat.

Tout comme Ueda, il est resté philosophe estimant qu’en tant qu’inventeur, il n’y a pas que l’argent qui compte mais la satisfaction d’avoir créé quelque chose d’utile.

Bref, auriez-vous imaginé que la perche à selfie avait près de 35 ans d’existence et qu’il avait fallu attendre l’émergence des smartphones pour que le concept explose ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notifications
avatar
wpDiscuz