Si les sites de rencontres n’existent que depuis le début des années 2000 dans leur forme actuelle, leur histoire démarre en réalité bien avant. Dans les années 60, les agences matrimoniales ouvrent la voie au business de la rencontre avant d’être relayé par les petites annonces puis, en France, par le minitel dans les années 80 et 90.

L’avènement d’Internet a permis de s’affranchir d’un grand nombre de contraintes qui pénalisaient les modes plus anciens de rencontre grâce à sa dimension instantanée, sans frontière et permettant de ne se révéler que peu à peu.

L’évolution des technologies et de notre mode de vie nous a poussés peu à peu à accorder une dimension toujours plus grande au virtuel par rapport au réel et les sites de rencontres s’inscrivent parfaitement dans cette démarche où la communication est de plus en plus “en ligne”.

Si au départ, le fait de fréquenter ces sites se faisait de manière discrète, le phénomène est désormais ancré dans les moeurs (il y a même une page Wikipedia dédiée) et les utilisateurs ne se cachent plus et dans certains cas l’assument avec fierté.

in-love-2503412_1920 Les français et les sites de rencontres, une histoire d'amour ?

L’évolution des sites de rencontres

D’abord simples sites de petites annonces et de mise en relation, les sites de rencontres ont évolué en mêmes temps que les technologies d’Internet.

Petit à petit, ces sites se sont transformés pour devenir dans certains cas de vrais réseaux sociaux.

Des fonctionnalités ont été ajoutées régulièrement pour faciliter l’interaction entre les utilisateurs avec la mise en place de messageries, puis de systèmes de tchat, puis de webcams.

Enfin, au départ généralistes, les dernières générations de sites se sont développées sur des niches ou se sont spécialisées sur certains segments : religion, opinion politique, sexualité…

La technologie est également au rendez-vous puisque chaque site met en avant son algorithme de mise en relation révolutionnaire qui vous fera trouver l’âme soeur (avec plus ou moins de réussite). On trouve des algorithmes qui se basent sur vos centres d’intérêt et vos goûts, d’autres analysent vos interactions, d’autres comme Parship mettent même en avant la compatibilité amoureuse scientifiquement fondée sur des théories issues de la psychologie et de la sociologie.

Mais avec du recul, je dois dire que le succès est au rendez-vous. Les utilisateurs sont de plus en plus nombreux en France et dans mon entourage, un certain nombre de couples se sont formés par ce biais.

Les sites de rencontres et les Français

Dans une étude de 2016, l’INED (Institut National d’Études Démographiques) a tenté de réaliser un tour d’horizon de l’utilisation des sites de rencontre en France. Voici quelques chiffres à retenir sur l’usage des sites de rencontres en France.

De 16 à 18% des Français âgés de 18 à 65 ans ont déjà été inscrits sur des sites de rencontres. Si le chiffre peut paraître faible, il est à comparer avec le chiffre américain qui est 2x plus faible à 9%. Mais si l’on rentre un peu plus dans le détail, plus on est jeune et plus on est susceptible de s’être inscrit sur ce type de site. Si les plus de 60 ans ne sont que 3% à avoir déjà utilisé les sites de rencontres, le chiffre ne fait que croître à mesure que l’on descend dans les tranches d’âge pour atteindre une estimation de 28 à 40% chez les 18-25 ans.

taux-usage-sites-rencontres Les français et les sites de rencontres, une histoire d'amour ?

72% des utilisateurs reconnaissent auprès de leur entourage avoir recours à ce type de sites. C’est un chiffre impressionnant, les Français assument. Mais sur ce chiffre, 21% des utilisateurs n’en parlent qu’à certaines personnes.

Les catégories socioprofessionnelles supérieures sont surreprésentées par rapport au reste de la population. 16% des cadres reconnaissent utiliser ce type de sites contre 13% des ouvriers ou 3% des agriculteurs (ils passent certainement tous par l’amour est dans le pré) !

418937-l-amour-est-dans-le-pre-opengraph_1200-1 Les français et les sites de rencontres, une histoire d'amour ?Les hommes sont plus représentés que les femmes. Là encore peu de surprises, ce sont les hommes qui sont le plus présents sur les sites de rencontres, et notamment les jeunes hommes. 36% des hommes de 18 à 25% ont utilisé ces sites contre 23% des femmes du même groupe. Mais plus on monte en catégorie d’âge, plus l’écart se resserre entre les 2 sexes. À partir de 56 ans, ce sont même les femmes qui sont les plus présentes !

Mais pour conclure, nous sommes encore loin du tout Internet ! En effet, seuls 9% des couples qui se sont formés entre 2005 et 2013 se sont rencontrés via des sites de rencontre ! Cela place les sites en cinquième position dans le palmarès des contextes de rencontre, derrière le lieu de travail, les soirées entre amis, les lieux publics et l’espace domestique (chez soi ou chez d’autres).

C’est plutôt rassurant, même si les sites de rencontre ont le vent en poupe en France et que l’usage en est de plus en plus assumé, il existe encore bien d’autres moyens de se rencontrer !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notifications
avatar
wpDiscuz