Tout le monde parle d’Internet et de la question de savoir s’il devrait être réglementé ou comment il devrait l’être. Mais au final peu de gens savent comment Internet fonctionne réellement voir même ne savent pas ce qu’est exactement Internet. Je vais donc essayer d’expliquer Internet de manière didactique dans cet article… et ce n’est pas si simple !

Qu’est-ce qu’Internet, exactement ?

Même sans en être conscient, vous avez probablement chez vous votre propre “réseau local” et il est composé de tous les appareils connectés à votre routeur ou à votre box, qui se connecte à Internet. Le mot “Internet” fait référence à un système mondial de “réseaux informatiques interconnectés”.

C’est vraiment ça Internet : un grand nombre de réseaux informatiques dans le monde entier, reliés entre eux. Bien sûr, il y a également une dimension physique avec des infrastructures – des câbles sous les rues de votre ville aux câbles massifs sur les fonds marins et aux satellites en orbite autour de la planète – qui rendent cette communication possible. Il est également constitué de nombreux logiciels à l’arrière-plan, vous permettant de taper une adresse de site web comme “byothe.fr” et de demander à votre ordinateur d’envoyer des informations à l’endroit physique où se trouve ce site web (le serveur qui l’héberge) de la façon la plus rapide possible.

Lorsque vous vous connectez à un site web, il se passe plein de trucs que vous ne voyez pas. En effet, votre ordinateur ne peut pas envoyer directement une information, ou un “paquet” de données, à l’ordinateur hébergeant le site web. Au lieu de cela, il transmet un paquet à votre routeur domestique avec des informations sur sa destination et sur son point de retour. Votre routeur l’envoie ensuite aux routeurs de votre fournisseur d’accès Internet (Free, Bouygues, Orange…), qui l’envoie à un autre routeur chez un autre fournisseur d’accès Internet, et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’il atteigne sa destination. Tous les paquets renvoyés à votre système à partir du serveur distant font le voyage inverse.

network-197300_1920 Au fait, comment ça fonctionne Internet ?

Pour utiliser une analogie imparfaite, c’est un peu comme envoyer une lettre par la poste. L’employé de votre bureau de poste ne peut pas simplement prendre la lettre et l’apporter directement à travers le pays ou le continent jusqu’à son adresse de destination. Au lieu de cela, la lettre part de votre bureau de poste, elle rejoint un centre de tri puis un autre centre de tri, avant d’arriver au bureau de poste du destinataire qui se fera remettre le courrier par son facteur. Il faut plus de temps pour qu’une lettre arrive de l’autre côté du monde que de l’autre côté du pays parce qu’elle doit faire plus d’arrêts, et c’est généralement vrai aussi pour les données qui transitent sur Internet. Il faudra un peu plus de temps pour que les paquets parcourent de plus longues distances avec plus de transferts qu’on appelle des “sauts” (hops).

Contrairement au courrier physique, l’envoi de paquets de données est toujours très rapide, et cela arrive plusieurs fois par seconde. Chaque paquet est très petit, et un grand nombre de paquets sont envoyés en va-et-vient lorsque les ordinateurs communiquent – même si l’un d’entre eux ne fait que charger un site web à partir d’un autre. Le temps de parcours d’un paquet est mesuré en millisecondes.

Les données peuvent emprunter de nombreux chemins

Ce réseau de réseaux est un peu plus intéressant et complexe qu’il n’y paraît. Avec toutes ses interconnexions, il n’y a pas qu’un seul chemin que les données peuvent prendre. Parce que les réseaux sont connectés à de multiples autres réseaux, il y a tout un maillage de connexions qui couvre le monde entier. Cela signifie que ces paquets (petits morceaux de données envoyés entre les appareils) peuvent prendre plusieurs chemins pour arriver à bon port. Ce n’est pas pour rien qu’on parle du web (la toile d’araignée).

web-internet Au fait, comment ça fonctionne Internet ?

En d’autres termes, même si un lien entre vous et un site web tombe en panne, il y a généralement d’autres routes que les données peuvent prendre. Les routeurs le long du chemin utilisent ce qu’on appelle le Border Gateway Protocol, ou BGP, pour communiquer des informations sur l’état d’un réseau et le chemin optimal que les données peuvent emprunter.

Créer ce réseau interconnecté (ou Internet) n’est pas aussi simple que de brancher chaque réseau à un réseau voisin, un par un. Les réseaux sont connectés entre eux de diverses manières, mais le logiciel fonctionnant sur les routeurs (ainsi nommés parce qu’ils déterminent les routes ou chemins des données tout au long du réseau) travaille toujours à optimiser l’itinéraire emprunté par les données.

Vous pouvez voir le chemin que vos paquets prennent jusqu’à une adresse de destination en utilisant la commande traceroute, qui demande aux routeurs le long du chemin emprunté par votre paquet de faire un rapport.

Dans l’image ci-dessous, vous pouvez ainsi voir les différentes étapes qui relient mon ordinateur à google.fr.

traceroute-internet Au fait, comment ça fonctionne Internet ?

Adresse IP, DNS, TCP/IP, HTTP

Sans vouloir trop rentrer dans les détails, il est essentiel de parler de quelques éléments importants dont on entend régulièrement parler.

Adresse IP

Chaque appareil d’un réseau dispose d’une adresse constituée de chiffres, unique sur ce réseau, c’est l’adresse IP (pour “Internet Protocol”). Ces adresses permettent de s’y retrouver pour l’échange des données en identifiant chacun des éléments du réseau. À l’heure actuelle deux types d’adresse IP cohabitent : les adresses IPv4 qui sont en train d’être remplacées par les adresses IPv6.

Exemple d'adresse IPv4 : 193.252.137.10

Exemple d'adresse IPv6 : 5800:10C3:E3C3:F1AA:48E3:D923:D494:AAFF

DNS

Pour faciliter la navigation sur le web, on utilise des noms de domaine qui ont un sens pour vous et moi comme byothe.fr ou google.fr, qui sont plus faciles à mémoriser et compréhensibles qu’une série de chiffres.

Cependant, lorsque vous utilisez des noms de domaine comme ceux-ci, votre ordinateur contacte son serveur de système de noms de domaine (DNS) et demande l’adresse IP correspondant à ce domaine. On peut un peu le comparer à un gros annuaire. Les entreprises et les particuliers qui veulent des noms de domaine doivent payer pour les enregistrer. Par défaut, vous utilisez le service DNS de votre fournisseur d’accès Internet, mais sachez qu’il est possible d’utiliser un autre serveur DNS comme Google Public DNS ou OpenDNS.

Protocoles : TCP/IP, HTTP

À la base de tout cela, il existe différentes couches de “protocoles” que les appareils utilisent pour communiquer, même lorsqu’ils ont recours au protocole Internet. Le plus répandu est le protocole de transport TCP/IP, qui signifie Transmission Control Protocol via Internet Protocol. TCP mise avant tout sur la fiabilité, ainsi les appareils communiquent entre eux et suivent les paquets de données pour s’assurer que rien ne se perd en cours de route. Il existe d’autres protocoles comme UDP qui privilégie la vitesse brute plutôt que la fiabilité.

Au-dessus de cette couche de transport se situe la “couche application” dans laquelle on trouve la plupart des programmes réseau comme

  • le HTTP (Hypertext Transfer Protocol) utilisé par votre navigateur web pour accéder au World Wide Web
  • le FTP (File Transfer Protocol) pour le transfert de fichiers
  • le SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) pour la messagerie

Voilà dans les grandes lignes comment fonctionne Internet. Il y a bien sûr beaucoup d’autres choses à raconter… mais ces éléments permettent de comprendre les bases d’un réseau bien ancré dans notre quotidien !

Si vous remarquez une faute d’orthographe, vous pouvez nous la signaler en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci !

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifications