operateur telephonie mobile france

Je me souviens d’un temps où 3 opérateurs mobiles se tiraient la bourre : SFR, Bouygues Télécom et Orange. Puis, tout comme il l’avait fait pour les offres Internet, Free débarque en 2012 avec ses forfaits Free Mobile qui cassent les prix et viennent rebattre les cartes de la concurrence. Tous les opérateurs ont dû rapidement s’aligner pour rester dans la course.

Ainsi sont nées les marques “low cost” des 3 opérateurs historiques : Sosh pour Orange, Red pour SFR et B&You pour Bouygues… Chacun s’est alors mis à proposer des forfaits tout illimité à moins de 20€. Fini l’âge d’or des opérateurs qui pouvaient se permettre des marges mirobolantes sur le dos d’une industrie naissante. Tout le monde pouvait dès lors trouver un forfait mobile pas cher et adapté à ses besoins.

lancement-free-mobile Petit tour d'horizon du marché des opérateurs de téléphonie mobile en France

Mais en plus de casser les prix du marché, Free apportait une grande nouveauté qui a révolutionné les offres mobiles : la dissociation entre l’achat du téléphone et abonnement mobile. Free ne proposait au départ pas de téléphone subventionné et a ainsi pu créer des forfaits sans engagement, résiliables d’un mois sur l’autre. Le modèle économique des opérateurs d’alors était de proposer des forfaits coûteux associés à des téléphones de qualité à prix cassé… En gros, vous achetiez votre téléphone à crédit… et vous en payiez les intérêts. Je me souviens qu’à l’époque, j’avais créé un petit fichier Excel permettant de faire des simulations pour savoir quel forfait revenait le moins cher, avec ou sans téléphone.

À l’époque également, je ne voulais pas basculer chez Free, car au démarrage, l’opérateur sous-louait le réseau d’Orange… et je ne voulais pas essuyer les plâtres. Mais du coup, j’ai pu tester tour à tour Sosh et B&You après avoir été chez SFR depuis la fin des années 90’s avant d’opter finalement pour Bouygues afin de retrouver un semblant de service client.

Un paysage de la téléphonie mobile qui s’est complexifié

Et ainsi petit à petit le paysage de la téléphonie mobile en France s’est complexifié. En plus des nouvelles marques d’opérateurs historiques, de nombreuses offres d’opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO) ont vu le jour ! À la différence des opérateurs classiques, les MVNO ne disposent pas de leur propre réseau, ils louent le réseau des grands opérateurs et packagent des offres à leur sauce. La Poste Mobile, NRJ Mobile, Auchan Telecom… et bien d’autres, sont autant d’opérateurs qui viennent s’ajouter à l’offre existante. Certains se spécialisent sur les particuliers, d’autres sur les professionnels.

Aujourd’hui, selon l’ARCEP, l’autorité de tutelle du secteur, il existe une petite trentaine de MVNO.

Il devient dès lors difficile de s’y retrouver et de choisir une offre de téléphonie de qualité, à bon prix, et offrant les prestations adéquates.

Et le marché reste atrocement concurrentiel. Il ne se passe pas une semaine sans que les opérateurs (virtuels ou non) ne proposent des abonnements “à vie” ou pour une période donnée à prix cassé… ventes privées et coups de com’ se succèdent pour prendre ou conserver une part du gâteau.

Et demain, la 5G

Et oui, après de très lourds investissements pour couvrir la France avec la 4G depuis 2012, les opérateurs sont déjà en train de travailler sur la nouvelle génération du standard de communication mobile : la 5G (et peut être bien aussi sur la 6G comme le voudrait ce cher Donald Trump).

Mais pour faire simple, la 5G va apporter des débits encore plus impressionnants que ceux de la 4G avec une latence plus faible, mais surtout une densité accrue. Et ce dernier élément est très important puisqu’avec l’explosion de l’Internet des Objets, la technologie 5G va permettre de connecter beaucoup plus d’appareils au km².

Et c’est cette année que les premières initiatives d’opérateurs français devraient arriver… il faudra cependant attendre d’avoir un terminal compatible avec cette nouvelle norme !

Toujours est-il que comme à chaque saut technologique, l’arrivée de la 5G devrait permettre de rebrasser un peu les cartes au niveau des opérateurs mobiles. Qui sera le premier à dégainer son offre ? Qui proposera les meilleurs prix ?

Bref, le paysage de la téléphonie mobile en France n’est pas figé et il risque de bouger encore dans les prochaines années !

Si vous remarquez une faute d’orthographe, vous pouvez nous la signaler en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci !

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifications