monetiser blog site

Lorsqu’un site web ou un blog gagne en importance, il peut être intéressant et motivant de le monétiser et arrondir ainsi ses fins de mois. En effet, après quelques années et beaucoup de temps consacré à la mise en place et à la rédaction d’articles en tout genre il est très tentant de franchir le pas.

Mais il existe plusieurs manières de gagner de l’argent avec un blog ou un site web et ces manières peuvent être plus ou moins agressives.

Si les lecteurs sont parfois réfractaires à des contenus monétisés, il est néanmoins simple de leur faire comprendre l’intérêt que cela représente pour eux. En effet, un article qui rapporte de l’argent permet dans un premier temps de s’autofinancer : paiement de l’hébergement, du nom de domaine, des outils… et dans un deuxième temps de garder des rédacteurs heureux ! Et ça, c’est probablement le plus important pour assurer un contenu de qualité sur la durée !

Mais voyons quels sont les moyens disponibles pour monétiser un blog ou un site web.

1- La publicité

C’est probablement la méthode la plus ancienne et la plus commune et pourtant ce n’est pas forcément la plus efficace (en tout cas sur un site ou blog a audience modérée).

La publicité consiste à disposer des encarts à des endroits stratégiques pour y afficher de la pub fournie par une régie publicitaire. Tout le monde connait Adsense, la régie publicitaire de Google… et pour cause, c’est la régie publicitaire la plus importante sur le web.

Le principe est simple, vous allez toucher de l’argent à chaque fois qu’un de vos lecteurs clique sur un bloc de publicité. Chaque clic pourra vous rapporter entre 5 et 50 centimes en fonction des annonceurs. Autant dire qu’il vous faudra pas mal de volume avant que cela ne devienne rentable… car seule une infime partie de vos lecteurs vont finir par cliquer sur une pub (parfois par inadvertance).

publicite-panneaux Monétiser son blog ou son site web avec la plateforme Coobis

2- L’affiliation

L’affiliation est une technique de monétisation qui peut être très rentable en fonction du domaine d’activité de votre site.

Le principe de l’affiliation est simple, vous êtes en quelque sorte un “apporteur d’affaires” pour un site marchand. En effet, vous mettez en place des liens vers des biens ou services en ventes sur internet et vous êtes commissionnés si le clic sur votre lien personnalisé aboutit à une vente.

La plateforme d’affiliation la plus connue est celle d’Amazon qui est également la plus ancienne puisqu’elle existe depuis 1996 !

3- Les plateformes de content Marketing

Le content marketing ou marketing de contenu est la troisième option parmi les plus courantes, à votre disposition.

Le principe du marketing de contenu est assez simple et son but est de mettre en relation des annonceurs et des éditeurs de contenu. Ainsi, la marque fait parler d’elle en se faisant relayer par des éditeurs petits ou gros ce qui leur permet de gagner en notoriété et en visibilité sur le web. En échange, les éditeurs sont rémunérés.

Là encore, il existe une multitude de plateformes proposant ce type de services, comme le fait par exemple Coobis.

Cette plateforme permet aux éditeurs spécialisés dans tous types de domaines (high-tech, famille, lifestyle, beauté, mode…) de gagner de l’argent en créant du contenu original au profit de marques qui vont alors gagner en visibilité. La plupart du temps ces contenus sont relayés sur les réseaux sociaux, permettant ainsi d’augmenter leur durée de vie et leur impact. Une plateforme comme Coobis dispose de plus de 25 000 éditeurs partout dans le monde permettant aux marques de cibler leurs besoins.

coobis-page-accueil Monétiser son blog ou son site web avec la plateforme Coobis

Il existe bien évidemment d’autres manières de monétiser son blog, mais celles-ci sont les plus courantes… On pourrait néanmoins mentionner les dons de produits pour des tests. C’est une manière détournée de rémunérer les éditeurs et influenceurs avec un avantage de poids : simplifier l’aspect administratif puis qu’à l’inverse de la monétisation en argent sonnant et trébuchant, cela ne nécessite pas de créer une entreprise ou microentreprise pour assurer la facturation.

Si vous remarquez une faute d’orthographe, vous pouvez nous la signaler en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci !

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifications